L’histoire de Glacius – L’alien de glace vient

Cette semaine,  l’histoire dévoilé est celle de Glacius, l’alien de l’univers de Killer Instinct.

L’alien appelé Glacius est originaire d’un lointain système solaire où il sert le rôle de maréchal galactique, chassant toute forme de vie ayant violé l’un des « 88 décrets » de l’Alliance des Mondes. Êtres télépathiques puissants, la race de Glacius a l’habilité de manipuler de manière simple la structure moléculaire à leur volonté, recouvrant leur corps relativement sans défense de toutes sortes de coquilles de protection. Cela donne à leur espèce une plus grande capacité d’adaptation dans divers environnements et de faire en sorte que les ressources locales soient à leur avantage, leur permettant de se déplacer de planète en planète, et donc toujours avec un moyen de battant leurs adversaires.

Un signal de détresse faible atteint le réseau de relais du maréchal, envoyé des frontières de l’espace connu. L’emplacement est mis en évidence sur un monde en développement, les seules données disponibles sur celui-ci sont celles provenant d’anciennes archives. Un criminel notoire des décennies précédentes avait fui dans l’espace profond, poursuivi par les maréchaux jusqu’à ce qu’une bataille finale eut lieu près de la planète. Le vaisseau du criminel fut lourdement endommagé dans la bataille, perdu le contrôle, et finissant brûlé dans l’atmosphère. L’affaire était considérée comme close et le criminel signalé comme personne décédée.

En réponse à l’alien, donc à cette ancienne transmission, le navire de Glacius fut attaqué par les technologies d’armement que cette race ne devait pas posséder – seuls ceux faisant parti d’une espèce avancé pouvait y avoir accès. Manque de préparation d’une telle agression, son navire fut fortement endommagé et fit un atterrissage catastrophe dans l’Antarctique. L’impact de l’accident détruisit le bouclier natif de Glacius, l’amenant à ce qu’il adopte rapidement la glace arctique comme nouvelle matière pour former une nouvelle carapace. Puis il partit à la recherche de l’origine des armes utilisées sur lui, et ceux qui sont responsables du le signal factice et de l’attaque de son navire. Sa transition vers un nouveau bouclier prenait un certain temps, cependant, et au cours de cette métamorphose, il découvrit que les composants de son navire disparaissait, y compris le noyau dimensionnel et fortement hermétique, qui permettait à son navire de se déplacer sur de grandes distances à travers l’espace. Par mesure de sécurité, il aurait dû explosé lors de l’enlèvement de son navire, mais ça n’a pas été le cas.

Comme il expose à partir du site de l’accident et observe les créatures sur Terre, il se rend compte que leur technologie est corrompu – ils ont été exposés à des idées et des technologies qu’ils ne devraient pas avoir encore, une grave violation de plusieurs des « 88 décrets ».

Glacius est attiré dans le tournoi Killer Instinct qui a été soigneusement orchestré pour qu’il ait des indices sur l’emplacement de son noyau. Il joue avec ceux qui s’attaque à lui, sachant qu’il est un pion utilisé dans un but inconnu, mais confiant dans sa capacité à vaincre quoi ou qui que ce soit sur cette planète. Il suppose qu’il finira par affronter le seul responsable de son accident et l’origine de l’arrivée de la technologie alien dans ce monde.

Finissant par affronter Sadira, Glacius bat celle qu’il soupçonne de détenir les réponses, mais il réalisa qu’elle aussi jouait un rôle et qu’elle était manipulé. Il la voyait utilisant des échantillons de son code génétique prises au cours de la bataille afin de contourner les sécurités du noyau et ainsi ouvrir un vortex vers … ailleurs.

Le portail s’ouvrit seulement quelques instant avant de disparaître, mais Glacius reconnut l’importance de cet acte. Quelqu’un sur cette planète a maintenant le contrôle de son noyau, ce qui signifie qu’ils peuvent courber l’espace à leur volonté. Ceci est une grave violation des « 88 décrets » et partir en laissant cela tel quel maintenant serait un acte criminel de sa part. Sa voie tracée devant lui, il promit de chercher plus loin et de découvrir le détenteur du noyau avant qu’ils ne puissent abuser de ses pouvoirs.

Au cours de ses préparations, Glacius étudia les dangers de l’espace courbé et le pouvoir qui pourrait être déclenché entre de mauvaises mains. Le détournement de ce pouvoir pourrait permettre d’ouvrir les portes vers des endroits qu’il vaut mieux laisser scellé et ne pas traverser non seulement sur de simples distances, mais aussi sur les dimensions, dont certaines contiennent des choses qui ont été « supprimés » pour le plus grand bien en raison de leurs natures de corruption. Craignant la corruption qui provient de ces êtres, Glacius se concentre sur l’amélioration de sa technique de grêle afin de garder ces nouvelles horreurs à la baie.

Glacius a désormais son histoire. L’une de celle qui était encore très obscure parmi les différents personnages de Killer Instinct. Il est clair que sa confrontation avec Sadira jusqu’à la technologie du noyau amène à penser à d’autres personnages de la licence.

Laisser un commentaire